Petits riens du mois Mai

34d7b7926b39b6418d8af47e004239ff

Il y a ces choses, ces petits riens, qui peuvent un instant faire oublier les soucis et futilités du quotidien. Il suffit peut-être juste de s’y arrêter un instant, et s’accrocher à ces détails, qui n’ont finalement rien d’insignifiant … 

Il y a eu l’odeur d’herbe coupée dans la résidence, à la tombée du jour.

La coccinelle qui avait accompagné mon dîner, posée tranquillement sur le clavier.

Ces rendez-vous, où l’on voit que les efforts sont là, semaines après semaines, la vie qui se fait une place dans mon enveloppe corporelle, redessinant peu à peu les contours de mes chairs.

Mes larmes de crocodiles, qui inondent en quelques minutes le cuir délicat du Monsieur-Qui-Ecoute.

Les matins avant le travail, le long du Pont St Michel, face à la cathédrale, et le soleil qui se reflète dans la Seine. La balade du matin, où je fais le point avec moi-même.

Il y a eu des rires aussi, au téléphone avec elle. Il y a eu des larmes aussi, d’émotion.

En ce mois de mai, j’ai aussi pu croquer dans la première pastèque, soigneusement choisie de mes mains qui soupèse, tâte, et examine. A la lourdeur, à la couleur, j’ai choisi la meilleure. Le sucre rouge avait perlé sur mes lèvres et c’était rien, c’était beaucoup.

J’ai souri en lisant les compliments de clientes qui avaient appelé complètement paniquées, à qui j’avais « sauvé la vie » (ou comment une épilation est parfois un événement crucial)pbBig

J’ai retrouvé la deuxième chaussette d’une énième abandonnée. Derrière mon radiateur, coincée avec plein d’autres trucs d’ailleurs.

J’ai réussi à faire de beaux pancakes, en étant assez patiente avec de tenter le retournement, et même plusieurs fois d’affilée !

J’ai découvert l’application Petit Bambou, et suis parvenue à me (re)mettre timidement à la méditation. Même 5, 6, ou 10 minutes. Trop peu mais quand même !

J’ai retrouvé ma jolie Mathilde autour d’un déjeuner au calme, un week-end de mai, près de la fenêtre du Café Pinson. C’était très bon.

 

IMG_2150

La découverte des élégantes ruelles du quartier du Marais, où l’air embaume le chic et les tissus hors de prix, et où la décontraction parisienne est à son comble.

Il y a aussi eu1-Caudalie-Spa-French-Beauty-法国美女-潮人轶事-欧缇丽-x468 ce doux modelage du corps à l’huile chaude, sur cette grande table de massage. L’infusion au raisin, la peau parfumée et les sens émerveillés. Un soin que je m’étais offert il y a six mois, et que j’avais osé laissé passer. S’offrir de détente chez Caudalie. 

 

fd807a58ca8588516813d7b1234f3384

Il y a eu aussi cette tendinite. Qui m’a inquiétée. Énervée. « Dis moi où tu as mal, je te dirais qui tu es ». Tendon d’Achille. Sept jours avant une course à pied. Sept petits jours avant le défi que je m’étais lancée, sans rien espérer à part profiter.

A force de visualisations et d’espoirs, de repos et de massages, de plâtrées d’argile verte les nuits, d’anti-inflammatoires … ça a marché, je le savais. Parce que je voulais.

Il y a aussi eu moins de sport, et beaucoup plus de repos. Un mal pour un bien. Qui passe, finalement, lorsque l’on accepte et que l’on ressent combien c’est agréable.

Je me souviens aussi de ces éclats de rire, et nous deux, étalées de fatigue et ivres de bonheur. Épuisées mais ravies. Épuisées mais en VIE. Après ces kilomètres parcourus sous le soleil de plomb, la sueur dégoulinant et les petits tiraillements.

IMG_20170528_190345_412

C’était 10 kilomètres, une sortie « habituelle » pour certains, mais un truc énorme pour moi. Et pourtant, la surprise de s’en sortir plus que bien pour une première !
received_457000061318149

Le mois de mai, comme tous les mois de mai, a été plein et rempli. 

Il ya eu des hauts, et il y a eu des bas, parce que la vie fonctionne comme ça il paraît..

 

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s