Crêpes épaisses Avoine / Petit Épeautre [Option VG / Sans Lactose]

Attention, révélation !

J’adore les crêpes. Les pancakes. Les machins qui s’empilent en vrac dans une assiette, prêts à être tartinés de confiture, de Nocciolata ou de Beurre de cacahuète. Toujours faits à l’avance, réchauffés au four le matin, et généreusement nappés de petits bonheurs.

Oui mais, révélation : je n’ai pas de poêle à pancakes. Et donc, lorsque je tente, à chaque fois, de faire des ronds de pâte (à peu près en forme de cercle) de la taille de pancakes lambda … ça foire. Invariablement, j’obtiens des espèces de formes martiennes, avec des pâtes de mouches et des trous de gruyère.

Donc j’ai opté pour la facilité, décollage/retournage des crêpes garanti sans accident, et présentation finale en accord avec les Lois de l’Imagerie Instagrammable.

Processed with VSCO with c1 preset

Ici, cette recette se prêtera donc aux poêles de toutes les tailles, mais aussi aux gaufriers. Par habitude, je ne sucre pas mes pâtes, puisque je rajoute ensuite des toppings gourmands. Si vous souhaitez sucrer l’appareil, choisissez de préférence un sucre complet de type Rapadura / Muscovado (si possible !)

Une fois cuites et empilées, je coupe en deux au couteau la « pile », afin d’avoir deux portions d’avance. Zou au frais, en attendant le matin. Je me retrouve alors avec des demis-cercles, que je plie en deux pour faire joli sur l’assiette 🙂

Fin de la révélation, passons à la préparation.

Pour 2 portions moyennes (adaptables à votre appétit / besoins…)

  • 60g de farine d’avoine (flocons mixés)
  • 60g de farine complète de petit épeautre
  • 1 œuf OU 1 yaourt nature
  • 1/2 sachet de levure chimique
  • 1 pincée de sel
  • Environ 300 ml de liquide (lait végétal /eau au choix : soja si vous souhaitez un bon ratio de protéines, avoine/amande/coco/noisette … pour une version douce plus sucrée)
  • Margarine, huile, ou beurre de coco Processed with VSCO with t1 preset

Dans un saladier, verser les ingrédients secs. Ajouter l’œuf ou le yaourt, puis le liquide choisi. Bien mélanger au fouet. Laisser reposer un quart d’heure. Trop dur.

Faire chauffer une poêle très chaud, et graisser le fond avec un Sopalin. Faite cuire des crêpes assez épaisses (mais pas trop sinon c’est galère à retourner !). Attendre que les bords se décollent seuls pour venir glisser une fourchette (ou une spatule si tu es plus équipé que moi) dessous, pour tenter un salto approximatif  et sans accroc.

Être patient. (Très). Recommencer. Et re-graisser toutes les 3 crêpes (sinon attention risque de crêpe brulée !)

Pour l’instant, c’est la recette que j’ai préféré ! Facile, sans accident, et je valide le côté un peu « complet » de l’épeautre. D’autant que cette farine à un IG bas, et que l’avoine est riche en protéines. De quoi être calée tout s’étant fait plaisir 🙂

N’hésitez-pas à m’identifier sur vos posts si vous 

les faîtes, ou bien de me laisser un petit commentaire, ça me fera plaisir 🙂

reve

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s