Les « Super-Aliments » sont-ils si Supers ?

Comme depuis longtemps, la société influence et dicte nos choix, nous faisant croire des choses parfois absurdes, ou bien ventant les mérites de telle tendance, telle mode, tel régime, au gré des lobbies et des besoins des entreprises.

A côté, il y a ceux qui veulent faire leur commerce, libre à eux bien sûr, mais libre à nous d’avoir les idées claires et d’être pleinement conscients de la réalité. Pour ensuite choisir d’adhérer ou non à certaines choses.

En matière d’alimentation, nous n’avons jamais été autant harcelé, jugé, conseillé et critiqué sur la manière dont nous nous alimentons.

Nos choix alimentaires sont de plus en plus complexes, et c’est devenu un casse-tête pour certaines personnes, qui croient faire bien en achetant des produits « miracles », qui coûtent bien plus cher pour le porte-monnaie, mais n’ont rien à envier à d’autres, moins chers, mais clairement moins « tendance ».

Les super-aliments ou « super-foods » sont omniprésents sur le net, dans les médias et réseaux sociaux. Pourtant, ce terme n’a rien de scientifique. Quand on sait que ce simple mot aboutit à plus de 10 millions de résultats sur internet, il y a de quoi se poser des questions.

superfoods-550x367

Donc, il n’y actuellement aucune définition légale, scientifique, médicale, technique, nada. Mais disons que ce serait une catégorie d’aliments supposés avoir des effets particulièrement positifs et extraordinaires (ahah la blague) du fait de leur richesse en nutriments (minéraux, vitamines, effets anti-oxydants…)

Je vous propose une revue des plus connus, et un éclaircissement sur le vrai du faux.

  • La Spiruline :spiruline-hervy-biologiquement-baobab-300x178.jpg

Cette micro-algue en forme de spirale est en réalité une bactérie des lacs, consommée à l’origine par les Aztèques. Sa couleur bleue-verte est due à la phycocyanine, un puissant anti-oxydant et détoxifiant du foie. Composée à 70% de protéines, elle a un avantage énorme pour lutter contre la malnutrition. Elle attire tout spécialement les sportifs, qui considèrent qu’elle aurait un effet stimulant sur la production de globules blancs et rouges, et serait donc moyen d’améliorer leurs défenses naturelles. Sauf que cela n’est toujours pas démontré.

On retient quoi ? Oui pour l’apport incroyable en fer et en protéines, surtout les végétariens. Pour le reste des allégations, on attend les preuves !

  • Le chou-kale :

200339232-001Les américains nous l’ont massé à toutes les sauces, avant qu’il n’arrive enfin en France, accueilli comme le sain des Chou, le dieu à faire en chips, en sauté, en salades, ou tout, mangeons du kale, fumons-le même et payons-le … CHER. (Quoique, ça devient raisonnable ces derniers temps). Ce qu’on en dit : il est peu calorique, et riche en calcium et en vitamines B et K. On lui alloue également une très bonne concentration en magnésium et vitamine A.

La vérité ? Oui, il est très riche en calcium et vitamine B et K. Mais pas plus que les autres chou, tout aussi bons (et bien moins chers). Oui il a cet atout en magnésium et vitamine A. Comme la carotte et les épinards, en fait. 🙂 Sa réputation est surfaite, c’est sûr.

  • L’Avocat :

En toast, en sushi, en salade, en rosace, avec des crevettes, avec des graines, du gomasio, des œufs pochés. Oui, on voit ça partout sur les réseaux sociaux, et il tous les restaurants « healthy » le servent dans plein de plats. Et moi, j’ai eu beau essayer, je n’aime pas ça. Bon, forcée, j’en prendrais, mais clairement, la texture c’est pas ça, et le goût, je n’adhère pas ! avocatCeci dit, c’est un concentré d’acides gras insaturés qui a des effets positifs sur le système cardiovasculaire. Il participe donc à la réduction du mauvais cholestérol (si on oublie le pot de mayo à côté …).

On retient quoi ? Pour ceux qui ne sont pas emballés par l’avocat (ou par l’idée de faire venir par BATEAU et AVION ces fruits exotiques pas du tout d’ici – CQFD), les amandes, l’huile d’olive et les poissons gras apportent exactement la même chose. Et pour ceux prêts à faire venir ces jolis fruits plusieurs fois par semaine et sont des drogués du toast, ben, continuez si ça vous chante 😉

  • Le Maca :

Celui-ci, il est du Pérou ! Une racine souvent présentée sous forme de poudre, elle appartient à la famille des radis. En fait, sa composition nutritionnelle est similaire au blé et au riz, car elle contient plus de 60% de glucides. Elle est aussi riche en vitamine B et en calcium.la-maca-618x264

Et alors ? Ses effets de « super-aliment » ne sont pas démontrés, et on la déconseille aux personnes atteintes du syndrome métabolique (obésité et surpoids avec en cause le diabète de type 2)

  • Le Chia :

Ce n’est plus la peine de la présenter, on la voit … partout ! Encore une plante mexicaine, qui contient des protéines complètes et des oméga-3. Grâce à ses fibres insolubles, elle permet un transit au top et peu absorber jusqu’à 10 fois son poids en eau.chia-seeds

On retient : Oui c’est une source excellente en oméga-3, mais moins que les poissons gras. Oui elle est géniale, mais au final, des graines de lin broyées apportent la même chose, à un prix opposé (6,20€ /kg pour les graines de lin, contre 19€/kg en moyenne pour le chia).

  • La baie de goji

goji-berry-juiceIl s’agit d’une baie utilisée en médecine traditionnelle chinoise depuis plusieurs siècles, pour renforcer les défenses immunitaires notamment. On la retrouve à un prix exorbitant en magasin bio, et elle fait la une des recettes « healthy ».

La réalité ? Elle  contient autant d‘antioxydants qu’une pomme, et pas plus de vitamine C qu’une orange. Youpi. A l’heure actuelle, il n’existe aucune preuve scientifique de ses bienfaits contre le cancer.

On garde ? Si vous aimez le goût et que vous êtes prêt à mettre entre 19 et 25€ le kilo pour ce petit fruit un peu acide, libre à vous 🙂 Dans tous les cas, cela ne fera pas de mal, bien sûr ! (Sauf à votre porte-monnaie). Personnellement, je n’aime pas vraiment, donc je ne perds rien au change !

  • L’Acaï

acaiberriesC’est LA fameuse petite baie du Brésil, fruit du Palmier, l’un des aliments phares des Indiens en Amazonie, qui voient en elle un un remède énergisant et fortifiant. C’est d’ailleurs à Rio qu’elle fut adoptée comme boisson pleine d’énergie, par les sportifs surfers. Ensuite, elle a été exportée dans le monde entier et serait réputée avoir une teneur exceptionnelle en antioxydants.

Alors ? Pas plus d’antioxydants que la myrtille. Désormais, son prix astronomique en fait un produit inaccessible pour les indiens. A bon entendeur …

En bref, n’oubliez-pas que les produits simples et bruts, locaux, sans venir du fin fond du Pérou, peuvent être tout aussi délicieux et intéressants. Il n’existe aucune solution magique à nos problèmes, et manger des smoothies verts ne vous rendra pas forcément en meilleure santé que votre copain qui préfère les tartines au beurre.

Cessons de manger avec notre tête. Mangez avec votre cœur et votre corps. Écoutez vos envies…. 

508817138

 

 

 

 

Publicités

4 réflexions sur “Les « Super-Aliments » sont-ils si Supers ?

  1. Top cet article !
    Même si j’adore certains de ces aliments et que je vais continuer a les consommer, pour les autres c’est bon a savoir, vu le prix de ces petits aliments, on s’en passe volontiers ;).

    J'aime

    1. C’est sur ! J’avais acheté des graines de chia, et au final je les consomme si rarement que mon stock est là pour un moment 🙂 Quand à la spiruline, j’aime le goût des algues, mais pas au point d’avaler de la poudre verte mixée.. Ceci dit, j’adore les pâtes aux algues, même si tous ces produits restent chers !

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s