Les petits gestes naturels pour affronter l’hiver

maux-de-lhiver

L’hiver, le froid, la fatigue des journées toujours plus courtes, le soleil qui n’apparaît qu’une poignées d’heures, les matins humides, propices aux rhumes et débuts d’états grippaux. Nous le savons, le système immunitaire est affaibli en cette période, et les virus ont tendance à nous envahir facilement. Nos besoins en sommeil augmentent, nous rêvons de douceur et de plaids chauds, de soiréesscones cocooning et de plats plus denses.

Tout cela est normal : il faut écouter ces signaux du corps et cesser d’exiger plus ou « mieux ». Le corps sait très bien comment faire pour vivre au mieux chaque saison de l’année, mais on peut venir le soutenir et renforcer nos défenses naturelles grâce à de simples remèdes naturels…

encens-zen

Depuis quelques années, je me suis beaucoup intéressée aux méthodes naturelles telles que l’aromathérapie (huiles essentielles), la phytothérapie (soin par les plantes) et les besoins nutritionnels et vitaminiques (étudiés lors de mon master).

Ayant grandi dans une famille où les granules d’homéopathie débordaient du tiroir à pharmacie, et auprès d’une maman infirmière qui ne jurait que par l’eau de mélisse pour mes nausées, il m’a été encore plus logique d’avoir le réflexe « automédication ».

Bien sûr, je n’ai pas été privée de paracétamol et Smecta bien connus (et efficaces), mais toujours est-il que mes parents ont toujours privilégié des soins inoffensifs, et cela fonctionnait très bien.

La première fois où je dû prendre des antibiotiques pour une bête angine, j’ai déclenché une allergie violente, excluant ainsi plusieurs catégories d’antibiotiques très souvent utilisés. Il y a deux ans, un médecin peu prévenant ne m’avait pas indiqué de prendre ABSOLUMENT des probiotiques en parallèle d’une prise d’antibiotiques. Moi, parfaite amateure en matière d’antibiotiques (artillerie lourde destructrice de nos anticorps), je me suis retrouvée avec une flore intestinale détruite, des maux de ventre à n’en plus finir, et une perte de poids subite en quelques semaines. J’ai mis plusieurs mois à m’en remettre. Tout cela pour dire que je reste fidèle aux soins « naturels », aux petits mélanges très efficaces, surtout en cette période où les virus se baladent gaiement de partout et n’ont qu’une envie : profiter d’un lieu bien chaud pour l’hiver, à savoir, notre corps. Et si possible en y mettant leur famille entière.

Voici un aperçu de recettes naturelles simples et accessibles que je vous livre et que j’applique au besoin depuis plusieurs années, pour lutter contre les maux qui arrivent en cette saison froide…

Règle d’or numéro 1 : l’aération ! Il suffit d’ouvrir la fenêtre au moins 5 minutes par jour, de préférence le matin, afin de renouveler l’air. On l’oublie, mais l’air intérieur est souvent plus pollué que l’extérieur. Entre les vapeurs des douches, la cuisson des plats, le chauffage : l’humidité ambiante augmente, et les microbes aussi. Les heures idéales pour aérer : entre 22h et 10h du matin. Pour ma part, j’ouvre grand la fenêtre chaque matin pendant que je me prépare. D’une manière générale, je mets peu le chauffage car j’ai été habituée à vivre dans des pièces peu chauffées. On dort mieux et on résiste mieux aux microbes ! 😉

En préventif et curatif de la grippe : 

  • Les cures de propolis et de gelée royale. Une fois par an au moment de l’hiver, c’est une mine de nutriments ultra-puissants, pour renforcer et stimuler notre système immunitaire. Pour information, la cure de gelée royale bio de chez Dieta Nat (20 jours, en ampoules : ICI ), coûte 12,90€, ce que je trouve très raisonnable.
  • Les diffuseurs d’HE afin de purifier et assainir régulièrement les pièces (penser à l’Eucalyptus, le Romarin, la Myrte, le Ravintsara, la Lavande). Il existe en pharmacie des sprays assainissant, très efficaces également.
  • En homéopathie : le mélange « L52″ (ICI) de chez Lehning est une solution composée de plusieurs plantes homéopathiques connues pour leurs effets sur les symptômes grippaux (maux de tête, fièvre, défense immunitaire, rhume, fatigue, courbatures…), qui agissent en prévention et en cas de grippe avérée. A prendre en gouttes, plusieurs fois par jour dans un peu d’eau. Un indispensable chez moi !
  • L’extrait de pépin de pamplemousse (ICI) : révélé il y a plus de deux siècles grâce à jardinier, ce pépin vient à bout des champignons, virus et bactéries, et sa richesse en vitamine C en fait un immunitaire de choix. Il existe beaucoup de produits de mauvaise qualité, pensez à regarder le taux de concentration en extrait de pépin de pamplemousse ! Les ingrédients sont toujours indiqués par ordre décroissant. 10 gouttes, 3 fois par jour dans un verre d’eau ou de jus de fruit, et le tour et joué.
  • Potion magique de Marie : mon mélange un peu  à part, c’est mon remède à tout faire. Il réchauffe, et assure une lutte de guerrière contre les bactéries, rhumes, maux de gorge, fièvre & Co. Choisir un thé ou une tisane de votre choix. Dans la théière, placer le sachet, ajouter 4 tours de moulins de poivre noir, 1/2 càc de curcuma, 1/2 càc de gingembre en poudre, 1/2 càc de cannelle, 2 pincées de muscade, 1 pincée de piment de Cayenne, les graines de 2/3 gousses de cardamome, du jus de citron. En option, thym et/ou romarin. Ajouter si vous le souhaitez du miel/sirop d’agave pour adoucir le tout. Verser l’eau bouillante, ajouter du lait végétal (soja, avoine, riz…). Laisser infuser avant de déguster. Personnellement, j’adore ! Promis, effet chaleur immédiat, épicé mais sans trop ! 🙂

Rhume et nez qui coule :

  • Les huiles essentielles de Ravintsara et d’Eucalyptus Radié sont toutes deux magiques. En massage : 2 gouttes d’HE de Ravintsara et 2 gouttes d’Eucalyptus Radié, diluées dans un peu d’huile végétale. A frictionner sur le thorax, l’intérieur des coudes et la voûte plantaire.
  • En inhalation sur un mouchoir ou dans un diffuseur, utilisez les HE d’Eucalyptus, de Pin, Myrte et Cyprès. Cette dernière sent très fort (et pas très bon pour tout dire), mais c’est efficace !miel-remede-naturel
  • En tisane : la célèbre décoction de thym, additionnée de miel et de jus de citron. Le mélange a un effet antiseptique puissant, permettant de freiner les risques de maux de gorge et la descente des microbes vers les bronches.

Maux de gorge :

  • Le miel de lavande est réputé pour son effet antiseptique et son efficacité sur les toux et irritations.
  • La Sauge (plante à tout soigner), permet d’éradiquer les microbes installés. En décoction, les gargarismes fonctionnent très bien. Acheter de la sauge séchée en herboristerie, magasins bio ou certaines parapharmacies, et faire bouillir le temps indiqué. Laisser refroidir et se « gargariser » plusieurs fois dans la journée, avec ou sans citron/miel. Vous pouvez aussi trouver des sachets d’infusion à la sauge, cela marchera aussi.
  • L’Echineacea ou échinacée : plante d’excellence pour stimuler le système immunitaire, tout aussi efficace contre les rhumes et les maux de gorge, surtout lorsqu’elle est associée au gingembre. La racine est souvent utilisée pour traiter les infections des voies respiratoires. Les Alkyamides qui la composent agissent comme bouclier naturel. Faites-vous conseiller par des professionnels (herboristes et naturopathes), car la prise d’échinacée ne doit pas se faire sur une durée longue et sans pause. Ce type de plante vient « réveiller » naturellement les défenses de nos corps, on la dit « adaptogène ». Ainsi, notre système immunitaire est stimulé pour s’activer.

citron-remede-naturel

Maux de tête :

lavande-remede

  • L’huile essentielle de Lavande Vraie, en massage sur les tempes (diluée dans un peu d’huile végétale), ou encore dans un bain chaud (une dizaine de gouttes).
  • Le jus de citron : encore lui ! Cette fois, coupé en tranches et posé en compresses sur les tempes et le front. Action anti-bouton, remède deux en un ! 🙂 Nos grands-mères certifient que le bain de pieds au jus de citron serait efficace … 10 à 15 minutes, petits petons dans l’eau chaude additionnée de jus de citron !
  • Ma préférée : l’huile essentielle de Menthe poivrée. Un miracle pour les maux de tête, surtout s’ils sont dus à une grande pression de type stress/burn-out/travail intellectuel. A passer sur les tempes (le plus loin possible des yeux !) et la nuque, toujours diluée dans une huile végétale (amande douce, sésame, noisette, coco …).
  • Le mal de tête de fatigue : Romarin ! L’aromate que je mets partout en cuisine pour me sentir dans le sud est également utile en cas de tête surchargée. Il suffit de faire infuser une branche de romarin dans un litre d’eau bouillante, en verser dans un grand bol, puis de réaliser un « bain de vapeur ». Visage au dessus, serviette sur la tête, inhalez plusieurs minutes en gonflant l’abdomen.

infusions-naturelles

Remarque : l’utilisation des Huiles Essentielles, des extraits de plantes ou de compléments alimentaires n’est pas anodine. Il s’agit de composés de plantes particulièrement puissants. Le recours aux huiles essentielles est déconseillé aux femmes enceintes et bébés. N’oubliez-pas que la moindre goutte qui touche votre peau passera ensuite dans le sang, et aura donc des effets rapides dans le corps entier.

Faites le test vous même : passez de l’Huile Essentielle d’eucalyptus sous vos pieds. Quelques minutes plus tard, soufflez : vous avez l’haleine plus que fraîche ! 😉

J’attends avec impatience vos retours et autres astuces ! N’hésitez-pas à m’en indiquer si vous en connaissez 🙂

citron-remede-naturel-2

Publicités

3 réflexions sur “Les petits gestes naturels pour affronter l’hiver

  1. Je testerai bien ta potion magique une prochaine fois où je suis malade, mais j’espère que ça n’arrivera pas 😉
    Sinon de mon côté dès que des petits symptômes surviennent je prend une ampoule de propolis en prévention sinon 3 ampoules par jour en traitement si je suis malade.
    Je me fais également des grogs citron, miel, cannelle, gingembre avec une petite goutte de rhum ambré en cas de coups de froid.
    Je bois régulièrement des tisanes de thym aussi.
    Bonne soirée à toi 🙂

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s