Les curieuses bouchées blanches [ pudding de manioc ]

Une jolie recette sucrée, douce et fraîche … 

 

2016. Une année de plus. Et quatre saisons à venir, apportant chacune, tour à tour, des rencontres, des sourires. Parfois peut-être des larmes, et du plaisir.

2016. L’année de la découverte. De la curiosité. Cultivez l’amour pour la nouveauté. Vibrez au rythme de l’inconnu et des imprévus, je crois que c’est un peu ça, la vie …

J’ai toujours été curieuse. Curieuse d’apprendre, de découvrir, de rencontrer, de comprendre, toujours plus, sur toujours plus de choses.

Je suis une rêveuse. Je rêve de voyages, de sac-à-dos qui chargent le dos, de chaussures de randonnée, de maillots de bain dépareillés, de terres nues, sauvages…


Des voyages où chaque image, chaque son, chaque odeur, chaque saveur, ramène à la sensation primitive du nouveau né qui ouvre les yeux au monde pour la première fois. Tout est nouveau. Tout est gigantesque, tout est une explosion.

Je trouve cela un peu magique de pouvoir garder cette sensation, et de la provoquer, la titiller, en se lançant à l’assaut de l’inconnu, en quittant ses repères, en explorant des chemins non tracés…

Alors, un jour, en passant devant une épicerie africaine, je n’avais pu résister à l’envie de rentrer,  »attirée » par des odeurs lourdes de poissons, d’épices, par les couleurs des bananes plantains et autres produits …

J’étais repartie avec de la farine de manioc, une racine de manioc, des épices, et un mélange pour préparer du « fu-fu », cuisiné en Afrique mais aussi dans les Antilles …

En attendant, ma racine de manioc se languissait dans le bac à frigo. Et puis un jour, on ne sait pas pourquoi, mais il y a un déclic. Une recette mauricienne, originale et rapide !

  • 220g de manioc râpé (non épluchée, la racine faisait environ 300g) 
  • 120ml de lait d’avoine (ou soja, riz…)
  • 2 càs de sirop d’agave (ou plus de sucre)
  • 2 càs de sucre muscovado
  • 5/6 càs de noix de coco râpée 
  • Extrait de vanille

Laver, éplucher et râper le manioc. Pendant ce temps, huiler un moule rectangulaire (de sorte de pouvoir découper les bouchées).

Dans un bol, mélanger le manioc râpé, le sucre, le sirop d’agave,  la noix de coco râpée, le lait, et l’extrait de vanille (j’ai mis 1 càc bombée d’extrait liquide).

Verser dans le moule, tasser de façon uniforme, et cuire à la vapeur pour 30 minutes. Le pudding a alors un aspect gélatineux.

Laisser refroidir avant de découper en carrés, et enrober de noix de coco !

Mettre au frais et s’évader dans les îles le temps d’un thé …

 
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s