Mélange apaisant de l’Hiver

Depuis quelques années déjà, je m’intéresse énormément au propriétés des plantes et notamment à l’aromathérapie. Les huiles essentielles ont toujours fait partie de l’armoire à pharmacie familiale.

Petite, les inhalations de menthe poivrée dans l’eau bouillante venaient à bout des rhumes les plus coriaces, et l’huile essentielle de lavande sur mon oreiller apaisaient mes angoisses du soir…

En cette saison (supposée) froide, je vous propose un mélange d’huile essentielle à la fois apaisant pour le système nerveux, éloignant les infections et autres microbes de l’hiver, désinfectant et très efficace pour les soucis digestifs.

Qui dit période de fêtes, dit repas gourmands, parfois un peu difficiles à digérer. Digestion physique bien sûr (coucou le chocolat), mais aussi psychologique.
Les réunions familiales peuvent aussi être source d’angoisses, d’inquiétudes ou tensions.

Ce mélange est très rapide à réaliser … En massage sur le plexus solaire, le ventre, les poignets, au creux du cou, il permet de se relaxer, décongestionne les foies chargés, aide à un bon transit et réduit les angoisses.
Passé sur les jambes, il stimule la circulation veineuse.

Mélange apaisant de l’hiver : 
10ml d’huile d’amande douce
1 goutte d’huile essentielle de ciste
2 gouttes d’huile essentielle de pamplemousse
2 gouttes d’huile essentielle de mandarine rouge

Propriétés et indications de ces huiles essentielles :

Huile essentielle de ciste (ciste ladanifère) : anti-infectieuse, cicatrisante, anti-hémorragique. Neurotonique, neuro-régulatrice, stimulante veineuse, stimulante immunitaire. Acné, crevasses, couperose, boutons liés aux maladies infantiles (varicelle…)
Indications : angoisses, anxiété, choc psychique, humeur changeante, insomnies et troubles du sommeil, nervosité, stress. Très bonne tolérance cutanée en dilution.

Huile essentielle de mandarine rouge (citrus reticulata) : tonique digestive et carminative, circulatoire veineuse et lymphatique, antiseptique atmosphérique, diurétique, drainante (foie), hypotenseuse…
Indications : convalescence, épidémies, fatigue de fin d’hiver, peaux grasses, congestionées, courbatures musculaires, raideurs, digestion difficile, foie surchargé, états nauséeux (à diluer et masser sur le ventre et les pieds), circulation sanguine, cellulite (masser les jambes en remontant).
Calmante, équilibre le système nerveux, favorise le sommeil (notamment en cas d’agitation, insomnies, troubles de la concentration ou dépression latente)

Huile essentielle de pamplemousse (citrus paradisii) : stimulante digestive, anti-infectieuse, circulatoire veineuse et lyphatique, antiseptique atmosphérique, diurétique, drainante, détoxifiante (foie, reins), hypotenseuse.
Indications : fatigue musculaire, convalescence, infections, manque d’appétit, digestion difficile, indigestion, foie surchargé, ballonnements, états nauséeux, circulation sanguine, cystites.

Et vous, vos astuces apaisantes en cette période ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s